Mentions d’Honneur 2017 : le verdict!

Après avoir reçu un grand nombre de participants honorifiques — 190 candidatures ont été soumises au vote dans l’une de nos six catégories — pour cette édition 2017 des Mentions d’Honneur de PAXnouvelles.com, le verdict est tombé.

Suite à la période des votes, les gagnants ont été désignés massivement par les professionnels de l’industrie du voyage au Québec à l’issue de plus de 5000 votes, un record! PAXnouvelles.com félicite les gagnants de cette nouvelle édition et remercie tous les participants en leur donnant rendez-vous l’année prochaine !

Voici donc les lauréats de chaque catégorie des Mentions d’Honneur 2017 de PAXnouvelles.com :

Catégorie Agent de voyages de l’année : Nicholas Monfette, Voyages Aqua Terra Sherbrooke

Oeuvrant auprès de la communauté de voyageurs sherbrookoise, l’agent étoile a reçu plusieurs distingués compliments soulignant, notamment, sa patience, ses vastes connaissances et sa longue expérience : « Bon agent de très grande expérience et soucieux de la clientèle », « Non seulement un excellent conseiller, il sait également partager son savoir avec ses collègues », « Toujours disponible et fort de son expérience, Nicholas est de loin le meilleur agent de voyage que je connaisse ».

Avec 80 agents externes, Voyages Aqua Terra Sherbooke est l’une des agences les plus significatives de la région.

Il cite surtout l’amour du métier pour expliquer sa longévité dans l’industrie : « C’est ma première nomination et mon premier prix en 25 ans de carrière. Une belle reconnaissance de la part des grossistes, tour opérateurs et conseillers! C’est aussi très important pour moi d’être présent auprès des agents, sept jours sur sept. Je remercie tous les professionnels du voyage qui ont pris le temps de voter pour moi! »

Après des études en tourisme au cégep de Sherbrooke ainsi qu’en géographie à l’Université de Sherbrooke, il a oeuvré 16 ans en agence. L’idée de démarrer cette agence est née lors d’un voyage en Grèce, lors duquel il a pu s’entretenir longuement avec Richard Kelly, fondateur de la bannière Aqua Terra.

Et Nicholas Monfette aura certainement observé plusieurs changements s’effectuer chez la clientèle, qui est plus exigeante que jamais. « L’accès à l’infomration est plus facile grâce au web et au réseaux sociaux. Les clients sont plus éduqués par rapport aux voyages, ils recherchent le contact humain, et il faut être en amont de leurs questions. Nous pouvons leur fournir des conseils et des informations complexes auxquelles ils n’auraient pas accès autrement pour nous distinguer ».

Catégorie Agent de réservations de l’année : Melyssa Plourde, Vacances Air Canada

Les compliments ne tarissent pas lorsque vient le temps de parler des efforts fournis par Melyssa Plourde pour s’assurer du bonheur de ses clients : « Mélyssa est ultra rapide et efficace. Toujours un plaisir de travailler avec elle »; « C’est la meilleure, une femme passionnée pour ses clients et heureuse au travail. Tout le monde veut une Mélissa comme employée »; « Une personne extrêmement dévouée ».

Questionnée sur la signification de cette mention d’honneur, la récipiendaire indiquait qu’elle « fait souvent des suivis avec ses clients après le voyage afin de vérifier que tout s’est bien déroulé et qu’ils sont satisfaits des prestations reçues. Ça veut donc dire que je fais bien mon travail! »

Elle est à l’emploi de Vacances Air Canada depuis deux ans après avoir elle-même été agente de voyages pendant quatre ans. Elle se spécialise dans les groupes étudiants. Elle a déjà remporté deux prix d’excellence au sein de Vacances Air Canada. « J’adore mon métier, et ce prix est la tape dans le dos qui fait du bien! »

Catégorie Représentant de l’année : Éric St-Pierre, Royal Caribbean International

D’entrée de jeu, le gagnant communément appelé Éric of the Seas par l’industrie s’affirme surpris d’avoir remporté les honneurs en se comparant à sa compétition: « Nous sommes très chanceux au Québec d’avoir autant de représentants de qualité, tant chez les voyagistes que les hôtels. Nous sommes vraiment privilégiés! En travaillant en remote, ces gens-là deviennent nos collègues et notre famille professionnelle, en quelque sorte », explique-t-il.

« Toujours à la hauteur. Respectueux et disponible »; « Que dire d’Éric, notre Éric of the Seas, il n’y aura jamais de meilleur représentant. Toujours dispo, toujours poli, toujours à l’écoute, toujours toute! »; « Éric est toujours disponible pour aider. Il est généreux, gentil. Il connaît très bien son produit »… vraiment, les éloges fusent et sont pour le moins évocatrices dans le cas d’Éric St-Pierre.

Ému par l’appréciation de ses pairs, il note, au passage, s’estimer excessivement chanceux d’exercer un métier et d’avoir un poste tel que celui-là au sein de RCI avec une passion qui l’anime sur une base quotidienne.

« C’est particulièrement étonnant que cet honneur me soit attribué cette année, sachant que RCL n’avait pas de nouveauté fracassante à annoncer, nous n’avons pas de nouveau navire, et ce n’est pas sur cette vague que j’ai surfé. Mais j’ai noté un regain d’intérêt pour les produits Royal Caribbean cette année, notamment lors du congrès annuel à Las Vegas où il a été annoncé que le Québec était le deuxième marché ayant enregistré la plus importante croissance en Amérique du Nord. »

Notons, pour terminer, qu’il s’agit d’un doublé pour Éric St-Pierre, sachant que l’affable représentant a aussi remporté le prix de Représentant de l’année aux derniers prix Uni-Vers.

Catégorie Recrue de l’année : Sarka Souckova, Club Voyages Dumoulin, Graduée du Collège April-Fortier

« Très satisfait des recherches, des idées, de l’aide et de son dynamisme », « Sarka est une vraie passionnée qui a à coeur la satisfaction de ses clients », les éloges parlent d’elles-mêmes.

Dans l’industrie depuis seulement un an et des poussières, Sarka Souckova est une vraie passionnée du voyage. Elle a même rencontré son mari à l’étranger… alors qu’il faisait du pouce en France!

« C’est un travail tellement valorisant, je ne le changerais pas. À 36 ans, c’était un gros changement de carrière et j’apprends encore tous les jours avec persévérance et grâce au travail d’équipe. C’est vraiment ma carrière à long terme! »

Catégorie Gourou des médias sociaux : Alexandre Bergeron, Norwegian Cruise Line

Instigateur d’un groupe Facebook ayant rallié plus de 2000 membres en seulement neuf mois d’existence, Alexandre Bergeron affirme pourtant que cette mention d’honneur ne pourrait être plus paradoxale puisqu’il avoue, du même souffle… détester Facebook!

« C’est un gros contraste avec moi, je suis donc assez surpris! Mais c’est devenu une réalité inhérente au voyage et c’est une belle façon de rejoindre nos partenaires, de continuer d’être présents pour eux », explique-t-il. « Ce groupe me permet de rester en contact avec les agents que je n’ai pas la chance de rencontrer, parce que j’ai un énorme territoire à couvrir ».

Il précise également que le groupe vise aussi à décomplexifier les croisières, plus spécifiquement les produits Norwegian, et à les rendre plus accessibles aux agents, qu’il encourage à utiliser le groupe pour poser des questions et exprimer leurs besoins. « Certains agents échangent des trucs entre eux, il y en a même qui répondent pour moi! Il y a beaucoup d’entraide ».

Rappelons que Norwegian Cruise Line a été nommée Compagnie de croisière de l’année choisie par le public lors du plus récent gala Uni-Vers.

Catégorie Personnalité de l’année : Annick Guérard, Transat

58bf208b6f8e1133861135.jpg

La numéro deux de Transat a reçu son lot d’attention médiatique au cours de cette année charnière à sa carrière et la communauté des agents de voyages ne fait pas exception. Ceux-ci l’ont qualifié de femme inspirante, allant même jusqu’à dire qu’elle « Vraiment une personne d’exception, humaine et une gestionnaire hors pair! »

À l’emploi de Transat depuis 15 ans, elle débute en 2002 à titre de directrice des services à la clientèle du transporteur. Au fil des années, elle a occupé divers postes dont, notamment, ceux de vice-présidente marketing, de directrice générale de Jonview Canada, de vice-présidente marketing et commerce électronique; tous des rôles qui lui auront permis de parfaire sa connaissance de l’entreprise en survolant toutes ses sphères.

En outre, les fonctions d’Annick Guérard l’emmènent depuis les dernières semaines à diriger les activités du groupe au jour le jour et lui confèrent une autorité sur toutes les opérations du voyagiste et du transporteur.

D’emblée, elle maintient que la croissance de l’offre aérienne doit s’allier à la demande puisque « Le marché n’a pas la capacité de tout accepter au risque de dévaluer la qualité du produit. C’est un équilibre très fragile à atteindre pour l’environnement compétitif dans lequel nous évoluons ».

« Nous devons accélérer la mise en place d’outils se traduisant par un service convivial afin, d’une part, apprendre à mieux connaître nos clients, et d’autre part, de faciliter les interactions que nous aurons avec eux pendant leur parcours de voyage en proposant des choix adaptés à leurs préférences », soutient Annick Guérard.

Elle ajoute du même souffle que « le véritable défi est là : continuer d’ensoleiller le quotidien de nos clients loisirs canadiens par la joie des vacances tout en s’assurant que la marque Transat demeure pertinente auprès d’eux ».

Pax Nouvelles 13-12-2017 8:51