Agent de bord Une formation solide au Collège April-Fortier

Fort d’une tradition d’excellence dans ses formations liées au domaine du voyage, le Collège April-Fortier examinait la possibilité d’offrir une formation préparatoire à la carrière d’agent de bord en raison du fait qu’un manque à ce niveau avait été décelé, en plus d’une grande demande de sa clientèle à cet effet. Le Collège a considéré tout cela et, quelques années plus tard, le projet a pris naissance. Les professionnels du Collège April-Fortier se sont donc investis en travaillant en collaboration avec Hans Obas, un pilote de ligne de plus de 17 ans d’expérience et consultant en aviation. L’objectif était de combler un besoin bien réel et il était primordial de se demander ce que les étudiants pourraient accomplir avec cette formation. Le domaine de l’aviation est un monde très convoité. Malheureusement, il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus. Il faut savoir que certains transporteurs majeurs reçoivent jusqu’à 15 000 demandes d’emploi pour une centaine de postes d’agent de bord disponibles. Il arrive que de très bons candidats ne réussissent pas à percer les mailles du processus d’embauche et ne peuvent ainsi réaliser leur rêve. L’adage « À l’impossible, nul n’est tenu » ne s’applique donc pas ici, car ce n’est pas une tâche impossible lorsqu’on sait comment s’y prendre et qu’on a les bons outils. C’est exactement le mandat que s’est donné le Collège April-Fortier, d’où la création de notre projet. Nous avons sondé l’industrie aérienne en questionnant les départements de ressources humaines pour savoir ce qu’il manquait aux candidats pour bien réussir les différents processus de sélection. Nous avons fait la même chose avec les départements de formation pour identifier certaines lacunes récurrentes chez les nouveaux candidats. Cet exercice s’est avéré très productif dans l’orientation que nous allions prendre pour mettre au point quelque chose qui n’existait pas sur le marché et qui répondrait autant aux besoins des étudiants que ceux des employeurs.
Il est important de comprendre que la carrière d’agent de bord n’est pas un simple emploi, mais bel et bien un style de vie. Pour réussir, une bonne compréhension du monde de l’aviation constitue un élément essentiel. Nous avons examiné le TP 12296 de Transports Canada qui indique les normes de formation des agents de bord. Ensuite, nous avons fait le tour de toutes les formations qui se donnent par les plus grandes compagnies aériennes canadiennes. Cela nous a aidés à bâtir un programme qui fournit toute la formation initiale en sécurité aérienne, dont l’équipement d’urgence, les matières dangereuses, l’armement des différents types de portes, les vérifications de sécurité, la sécurité et les menaces à bord et plusieurs autres. Cette partie du programme est enseignée par des instructeurs qui travaillent comme agents de bord. Ensemble, ils comptent plus de 60 années de vol. L’autre partie de la formation couvre beaucoup de contenus, tels que l’histoire de l’aviation, les spécifications par type d’avion, la théorie de vol, le travail en équipage, les urgences et les procédures, les horaires des membres d’équipage, la recherche d’emploi, dont la rédaction d’un curriculum vitae, les entrevues téléphoniques et en personne, etc. Cette partie du programme est enseignée par un pilote de ligne qui est également instructeur dans l’industrie. L’une des forces de ce programme repose sur le fait que les étudiants obtiennent une formation complète et une compréhension globale de la carrière d’agent de bord. Les étudiants ont non seulement accès à la perspective et à l’expérience d’agents de bord expérimentés, mais aussi à celles de pilotes qui œuvrent dans le domaine, leur permettant ainsi de poser toutes leurs questions et d’aller encore plus en profondeur. Le succès de notre programme s’appuie sur le fait que nous cherchons toujours à l’améliorer et que nous faisons tous les efforts nécessaires pour demeurer au fait de ce qui se passe dans l’industrie aérienne, sans oublier notre équipe dévouée et passionnée.

Par Hans Obas  |  Collège April-Fortier